100% local
Distillateurs d’ici à la rescousse

Distillateurs d’ici à la rescousse

Les distilleries québécoises ont répondu massivement à l’appel des gouvernements: elles produisent et distribuent du désinfectant pour le réseau de la santé et les services essentiels!

Un regroupement québécois, Gelamain Québec, vient de naître. Il rassemble des collaborateurs et des partenaires liés à l’industrie des spiritueux au Québec qui ont offert leur expertise pro bono (pour le bien public) afin d’appuyer une initiative unique: produire et distribuer très rapidement et gratuitement du gel désinfectant dans le but de répondre à un besoin urgent dans le réseau de la santé et pour certains services essentiels au Québec.

Une première livraison de 2000 bouteilles de 400 millilitres et de 50 bidons de 4 litres a été effectuée le dimanche 29 mars par la Distillerie 3 Lacs, dans la région Montérégie-Ouest. Dans la semaine du 31 mars, ce regroupement comptait distribuer jusqu’à 25 000 litres de désinfectant pour les mains, sous différents formats.

Cette initiative a été rendue possible grâce à un don d’alcool du leader mondial des boissons alcoolisées, Diageo, qui exploite la plus grande distillerie à Valleyfield. Les producteurs initiaux qui ont offert leurs services dans ce projet sont Breuvages Trybec (Cowansville), la Distillerie 3 Lacs (Valleyfield), la Distillerie de la Chaufferie (Granby), la Distillerie Cirka (Montréal), la Distillerie Fils du Roy (Saint-Arsène), la Distillerie Vice & Vertu (Saint-Augustin-de-Desmaures) et la Distillerie de Québec (Québec). À l’instar d’actions similaires en Europe et au Canada, et parce que leurs installations permettent ce type de production, ces entreprises ont fait preuve de flexibilité et d’efficacité!

(c) Cirka Distilleries

Les licences, démarches réglementaires et autorisations, coordonnées par Regroupement Gelamain Québec, ont été obtenues auprès de Santé Canada en un temps record. D’autres microdistilleries membres de l’Association des microdistilleries du Québec (AMDQ) ont démontré leur intérêt à se joindre à l’initiative.

Des indépendants apportent aussi leur contribution

Par ailleurs, d’autres distilleries, telles que Pur Vodka, se sont lancées dans la production de gel antiseptique, de façon indépendante. «Je me suis dit: je fais de l’alcool. Et du gel antiseptique, c’est un désinfectant à base d’alcool!» relate Nicolas Duvernois, pdg et fondateur de Pur Vodka. Partant de ce simple constat, il a mis en marche une production de désinfectant pour les mains en 48 heures à peine. Les cuves, prêtes pour une production de vodka, ont permis l’assemblage d’une nouvelle recette conforme aux standards de Santé Canada et suivant les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Au moment de la rédaction de ce texte, 4000 litres de désinfectant ont été produits et les livraisons ont débuté jeudi dernier.

L’entrepreneur avoue s’être «retourné sur un dix cents» pour démarrer cette chaîne de production avec l’aide de son équipe, de biochimistes, d’un fournisseur de contenants de 4 litres et de la cidrerie Michel Jodoin, qui a prêté ses installations pour l’embouteillage. Et les commandes ont afflué: «Nous ne pouvons pas encore fournir tout le monde, mais nous y travaillons!» soutient-il. Pour le créateur de la multiprimée Pur Vodka et du Romeo’s Gin, ce geste allait de soi: «C’était impossible de ne rien faire! Il faut s’entraider. En ce moment, nous avons tous un ennemi commun.»

Aussi, la BluePearl Distillery à Montréal, qui produit le gin BleuRoyal, s’est servie de sa matière première pour fabriquer un gel antiseptique: le désinfectant pour les mains à base de gin!

D’autres entreprises se sont jointes à cet effort collectif et produisent également du désinfectant pour les mains: Distillerie Stadaconé (Québec),  Artist in Residence (Gatineau), Domaine Lafrance (Saint-Joseph-du-Lac), Distillerie du quai (Bécancour), Les Subversifs (Sorel-Tracy), Distillerie NOROI (Saint-Hyacinthe), Dillon’s (Ontario) et Barr Hill  (Vermont). Et il y a fort à parier que plusieurs autres emboîteront le pas très bientôt!

On vous recommande