Conseils pratiques
La notion de millésime

La notion de millésime

Le millésime correspond à l’année de vendange du vin. Mais comment bien connaître la qualité de production? Voici quelques indices pour en savoir plus.

Ce que signifie millésime

On entend parfois des gens affirmer que «le millésime 2009 à Bordeaux est exceptionnel» ou que «l’année 2002 dans la vallée du Rhône a été très difficile». Qu’est ce que cela veut dire exactement? Faut-il toujours fonctionner avec une charte des millésimes pour savoir à quel vin on a affaire?
Le millésime fait toujours référence à l’année de vendange ou de récolte du raisin. Cette date est indiquée sur l’étiquette, parfois sur le goulot, et parfois sur la contre-étiquette (étiquette arrière). On vendange à l’automne dans l’hémisphère nord et on vendange au cours de «notre» printemps, dans l’hémisphère sud.
Sans que nous devions nécessairement tout connaître, la mention du millésime peut aiguiller notre choix. Et une charte peut devenir un outil utile pour mieux choisir. Déjà, selon l’année, on peut connaître l’âge du vin et opter pour un vin jeune, frais et fringant ou, au contraire, un vin plus évolué et complexe.
Le millésime peut donner une indication quant à la qualité de la récolte. La note que l’on voit parfois attribuée à une année donnée fait référence aux conditions climatiques qui ont eu cours. Car de façon générale, la différence entre deux millésimes d’un même vin correspond à peu près à l’histoire météorologique de ces deux années.

 

Un bon millésime, c’est quoi?

Faire du bon vin, c’est souvent faire les bons choix, à la vigne et à la cave. Les producteurs d’une région donnée ne vendangent pas tous au même moment, n’ont pas les mêmes types de terroirs et ne reçoivent pas les mêmes précipitations. Qu’est-ce qu’une «bonne année»? Les conditions idéales peuvent différer selon les régions, mais on s’accorde pour dire que des températures ensoleillées et sèches donneront de meilleurs résultats. Et les vins dans les bonnes années sont généralement plus corsés, puissants, riches. Ils peuvent aussi se garder un peu plus longtemps.
On a coutume de dire que c’est dans les petites années que l’on voit les grands vignerons. Et il faut admettre qu’un vigneron qui produit des vins de grande qualité lors d’un millésime difficile est un artisan consciencieux et habile, qui sait prendre les bonnes décisions compte tenu des circonstances. Et puis, les vins produits dans les années modestes sont souvent prêts à boire plus rapidement. Parfait pour le souper de ce soir!

On vous recommande