Idées-cocktails
5 tendances cocktail pour 2019

5 tendances cocktail pour 2019

Aperçu des tendances qui influenceront l’univers des cocktails selon Patrice Plante, l’un des mixologues les plus prolifiques du Québec.

Les alcools blancs exotiques

L’engouement pour le gin a redonné la cote aux alcools blancs, détrônant les spiritueux vieillis en fût comme le whisky. On verra souvent certains de ces alcools méconnus en remplacement des traditionnels spiritueux dans les cocktails classiques, ou encore dans des recettes aux parfums botaniques, entrevoit Patrice Plante: le mezcal, un alcool d’agave cultivé au Mexique présentant une grande complexité aromatique; la cachaça, une eau-de-vie de canne à sucre provenant du Brésil et qui se rapproche du rhum; le pisco, l’alcool de raisin traditionnel du Pérou qu’on fabrique aussi au Chili; et, enfin, le shōchū, «l’alcool japonais des pauvres», une boisson alcoolisée distillée principalement à partir de riz, d’orge, de sarrasin et de patate douce qui ressemble à la vodka, mais avec plus de caractère.

Le terroir québécois

Après l’intérêt pour les distilleries artisanales, les restaurateurs et bars québécois ont commencé à trouver des options de rechange locales aux ingrédients les plus communs des cocktails, mettant de l’avant le terroir québécois. Des exemples? Vinaigre de canneberges au lieu d’un jus de citron classique, orgeat aux céréales plutôt qu’aux amandes, ou encore grenadine québécoise, tonic au foin d’odeur… «On met en valeur les produits d’ici et on réduit son empreinte écologique», se réjouit le mixologue.

Zéro déchet

Grande tendance cocktails en 2019: celle de consommer de façon responsable. Si le hashtag «nostraw» a marqué les esprits en 2018, la prochaine étape pour les bartenders sera d’adopter une philosophie «zéro déchet»: recycler les kilos d’agrumes pressés pour en faire des marmelades ou des fruits déshydratés à utiliser dans les cocktails.

Le bloody fancy

Seul cocktail salé à avoir sa place attitrée dans le menu de tous les bars dignes de ce nom, le Bloody Caesar constitue la recette parfaite pour faire preuve de créativité, selon Monsieur Cocktail. Pas en lui accrochant un burger ou un cornichon, mais bien en le rehaussant de jus de carotte, de betterave ou de courge musquée, de curcuma, d’épices à steak de Montréal ou encore d’une espuma de céleri. «On retrouvera de plus en plus de légumes dans les cocktails, et à ce chapitre, le Bloody Caesar est un beau terrain de jeu!»

Les panachés

Autre breuvage rétro qui refait surface en 2019: le panaché. Ce cocktail peu alcoolisé, mélange de bière et de jus ou de sirop, est actuellement très populaire en Europe, indique Patrice Plante: «Les nouvelles bières sans alcool créées par les microbrasseries ouvrent de nouvelles possibilités. Particulièrement pour les consommateurs qui souhaitent une boisson légère ou sans alcool.» Deux recettes gagnantes: bière blanche non alcoolisée, bourbon, pamplemousse et romarin, ou encore crème soda, vinaigre balsamique, grenadine aux bleuets et bière blonde sans alcool.

Photo: Jeff Frenette

Photo: Jeff Frenette

Patrice Plante est propriétaire de Monsieur Cocktail, Il a été déclaré Mixologue québécois de l’année 2018 lors du gala des Lauriers de la Gastronomie québécoise. Son livre, l’Aventure de la mixologie, a remporté en mai 2018 le titre de Meilleur livre cocktail au monde aux International Gourmand Awards.

On vous recommande