Idées-cocktails
Derrière le bar: Asilex Rodriguez

Derrière le bar: Asilex Rodriguez

Depuis dix ans, Asilex Rodriguez roule sa bosse dans l’industrie, sans réussir à étancher sa soif de connaissances. Grâce à son esprit de dépassement, elle est devenue l’une des mixologues les plus en vue de la scène montréalaise. Regard sur une jeune professionnelle qui carbure aux défis.

Seulement quelques années auparavant, Asilex Rodriguez s’ennuyait ferme derrière le bar d’un petit établissement modeste, dans le Village, quartier du sud-est à Montréal. Jour après jour, elle revoyait les mêmes clients, qui revenaient dans le but de socialiser autour d’une bière, plutôt que pour savourer des créations originales. «J’ai commencé à trouver mon travail routinier. J’ai décidé de créer un nouveau cocktail chaque semaine et de le mettre en valeur», raconte-t-elle.

Son ambition ne s’arrête toutefois pas là, et la jeune Asilex voit loin. Elle obtient un emploi au Philémon, un bar à vin dans le Vieux-Montréal. C’est dans cet environnement plus sophistiqué qu’elle poursuit son apprentissage du métier et qu’elle acquiert l’art du service du vin, avec toute la minutie qu’il requiert. Sa passion pour la mixologie n’étant pas assouvie, elle décroche ensuite un poste au bar Le Lab, comptoir à cocktails, l’un des premiers speakeasies montréalais. «J’ai appris avec les meilleurs mixologues. J’ai non seulement développé des connaissances plus approfondies en création de cocktails, mais on m’a aussi initiée au flair bartending (jonglerie avec bouteilles). C’est une pratique vraiment épatante!» ajoute-t-elle avec enthousiasme. Après la fermeture de la succursale du Lab sur le Plateau-Mont-Royal en août, elle s’est jointe à l’équipe des bars Datcha et Kabinet, à Montréal. Elle reste toutefois au sein de la brigade de Proxibar, la division événementielle du Lab.

 

Se faire un nom

Avec son bagage, elle met ses talents à l’épreuve en participant à des concours de mixologie.
Les prix fabuleux font rêver, bien sûr, mais la jeune femme est consciente de l’importance de se démarquer. «Dans ce milieu, il y a beaucoup de savoir-faire. Lorsque je participe à une compétition, oui, je veux gagner, mais le but ultime est de me faire un nom, explique-t-elle, lucide. J’espère ainsi multiplier les contacts avec les gens de l’industrie.»

Sa participation à divers concours a également pour conséquence de faire d’elle une meilleure mixologue. Elle en est venue à aborder la création de cocktails de manière différente. «Par exemple, lors d’un concours organisé par la vodka Stolichnaya, un thème nous était imposé. Je devais donc prendre en compte différents facteurs dans l’élaboration de mon cocktail. J’ai découvert que cette multiplication des variables contribue à stimuler ma créativité.»

Asilex nous présente l’ACV, un délicieux cocktail hivernal à savourer devant un bon feu de foyer.

ACV (absinthe, chartreuse, vodka)

Donne 1 verre

Ingrédients
35 ml (1 1/4 oz) de vodka
15 ml (1/2 oz) de chartreuse verte
30 ml (1 oz) de jus de citron frais
30 ml (1 oz) de sirop de gingembre
15 ml (1/2 oz) de sirop de tonic
60 ml(2 oz) de bière de gingembre
8 ml (1/4 oz) d’absinthe
2 traits d’amer
Tranches de gingembre

Préparation
Dans un mousseur ou dans une casserole, mélanger, puis chauffer les six premiers ingrédients. Verser dans un verre et ajouter délicatement l’absinthe et l’amer pour obtenir un effet étagé.

Chartreuse Verte

31,50 $

Chartreuse Verte

Liqueur d'herbe375 mlFrance
Chartreuse Verte

Chartreuse Verte

31,50 $

Liqueur d'herbe375 mlFranceCode SAQ : 00037333
Non disponible en ligneVoir les quantités en succursale

 

+ESSAYEZ LES CRÉATIONS COCKTAILS DES FÊTES DE NOS MIXOLOGUES!

 

Les bonnes idées d’Asilex Rodriguez

Tendance à venir : La mixologie moléculaire. J’en ai fait l’expérience au Bar Chef, à Toronto. Je n’avais jamais rien goûté de tel. Mon cocktail était servi sous forme de mousse, sur un lit d’herbes. J’aimerais bien maîtriser cette technique un jour!

Conseil pour la création de cocktails : Il faut apprendre à se faire confiance et ne pas craindre de tenter des expériences. Si tu as une base en cuisine, tu sais déjà comment marier certaines saveurs, équilibrer les goûts.

Petit truc de mixologue : Goûte à ton cocktail au fur et à mesure que tu le prépares. Tu pourras ainsi t’ajuster. Par exemple, si ton cocktail est trop sucré, ajoute du citron, car l’acidité coupe le sucre.

Le goût du jour : Les légumes dans les cocktails. Le concombre est un classique, bien sûr, mais j’aimerais bien créer un cocktail avec du poivron.

 

Photos: Julien Faugère

On vous recommande