Idées-cocktails
Derrière le bar: Charles Manceau

Derrière le bar: Charles Manceau

Peu importe le temps de l’année, ce sera toujours l’été au restaurant Venice à Montréal, où le propriétaire Charles Manceau propose des cocktails tout en fraîcheur et en couleur!

L’impression d’être en voyage est parfaite. Avec ses planches de surf accrochées au mur, ses luminaires en osier, ses plantes suspendues au plafond, son décor tout blanc et ses touches de jaune qui rappellent le soleil de la Californie, le restaurant Venice, situé dans le Vieux-Montréal, est le repère idéal pour décrocher le temps d’un cocktail.

«Je voulais proposer des cocktails simples, funky, colorés et différents», explique Charles Manceau, propriétaire du restaurant Venice. Dans le domaine de la restauration depuis 17 ans, il a fait ses classes derrière les bars des institutions montréalaises, comme le Time Supper Club, le Rosalie et le Buonanotte. «En ouvrant mon restaurant, j’avais envie d’offrir des cocktails accessibles, que les gens sont capables de reproduire à la maison», raconte-t-il.

Il nous présente le cocktail signature du restaurant, l’Electric, sa version du mojito avec du bourbon et des pêches.

 

Cocktail Electric

Photo: Julien Faugère

ELECTRIC
Donne 1 verre

Ingrédients
22 ml (3/4 oz) de whiskey américain (style bourbon)
22 ml (3/4 oz) de liqueur d’agrumes (de type Grand Marnier)
Le jus de 1/2 lime
4 quartiers de pêche
5 feuilles de menthe
60 ml (2 oz) de soda tonique, froid
Glaçons
1 feuille de menthe (garniture)

Préparation
1. Dans un shaker rempli de glaçons, verser le whiskey, la liqueur d’agrumes, le jus de lime, les quartiers de pêche et la menthe. 2. Agiter vivement de 8 à 10 secondes. 3. Verser dans un verre highball, puis allonger avec le soda tonique. 4. Garnir d’une feuille de menthe.

Les inspirations de cocktails de Charles Manceau proviennent de la Californie, mais aussi beaucoup d’Instagram. À partir des grands classiques, le chef invente de nouveaux cocktails aux influences tropicales. Par exemple, le jus de tomate du Bloody Caesar est remplacé par du jus de betterave et le rhum dans le mojito, par du bourbon. Évidemment, l’ajout de fruits frais et d’herbes fraîches est essentiel. Un autre critère primordial dans ses cocktails? L’aspect santé! Thé matcha, eau de coco, légumes et fruits sont les vedettes de ses créations.

Jameson Caskmates

36,00 $40,00 $

Jameson Caskmates

Whiskey irlandais750 mlIrlande
Jameson Caskmates

Jameson Caskmates

36,00 $40,00 $

Whiskey irlandais750 mlIrlandeCode SAQ : 12729798
Woodford Reserve Kentucky Straight Bourbon

47,75 $49,75 $

Woodford Reserve Kentucky Straight Bourbon

Whiskey américain750 mlÉtats-Unis
Woodford Reserve Kentucky Straight Bourbon

Woodford Reserve Kentucky Straight Bourbon

47,75 $49,75 $

Whiskey américain750 mlÉtats-Unis, KentuckyCode SAQ : 10323111

SIROP DE PRO

On connaît le sirop simple composé d’eau et de sucre pour adoucir nos cocktails. Comme l’été regorge de petits fruits et d’herbes fraîches du Québec, pourquoi ne pas s’amuser à créer des sirops aromatisés: sirop à la rhubarbe, sirop de framboise, de menthe ou de basilic. On s’assure de filtrer le mélange avant de le mettre au réfrigérateur et on s’en sert pour rehausser nos cocktails préférés, comme un mojito ou un daiquiri.

RECETTE DE SIROP DE FRAMBOISE EN VIDÉO

Le vidéo qui suit présente des obstacles à l’accessibilité et ne comporte aucune transcription.

LES BONNES IDÉES DE CHARLES MANCEAU

Cet été, on boit quoi? «Le mezcal (spiritueux à base d’agave comme la tequila), c’est très hot cette saison!»

Un cocktail minute «Bourbon-limonade. Si on n’a pas envie de presser des citrons, une bouteille de Limonata* fera très bien l’affaire.»

Le goût du jour «L’amertume. On la retrouve dans plusieurs cocktails.»

L’ingrédient secret «Le thé matcha. On va le voir de plus en plus dans la prochaine année.»

Une touche spéciale «Au Venice, on sert toujours nos cocktails avec de jolies pailles colorées. On se sent alors en vacances. On les trouve facilement sur Internet.»

* Boisson pétillante (type San Pellegrino) qu’on retrouve dans la plupart des épiceries grandes surfaces.

 

 

On vous recommande