Rencontres
Du loup blanc au rouge gorge

Du loup blanc au rouge gorge

Figure bien connue du monde du vin québécois, Alain Rochard fait bien des heureux avec ses vins du Languedoc et son bar à vin du Plateau Mont-Royal.

Alain Rochard est bien connu des Québécois, notamment grâce aux cuvées du Vignoble du Loup Blanc, qui sont bien aimées ici. À Montréal, on le connaît aussi en tant que restaurateur: si le bistro Le Continental, sur la rue Saint-Denis, a fermé ses portes, Alain Rochard n’a pas dit son dernier mot. En effet, le vigneron d’origine française a maintenant un autre établissement, dans le Plateau-Mont-Royal. Le Rouge Gorge. Le nom de l’établissement s’inspire de la taverne parisienne où a été tournée le film Les enfants du paradis, de Marcel Carné, et il réunit sous le même toit ses deux passions: la restauration et le vin.

 

Crédit photo: Mélanie Dusseault

 

Pourquoi avoir décidé de vous lancer dans cette aventure d’ouvrir un resto-bar?
«J’ai toujours aimé le monde, et la restauration me passionnait. Mais après trente années consacrées à ce domaine, je ne voulais plus faire de la restauration comme j’en faisais, de la même façon. Quand Laurent, mon partenaire de toujours, et moi avons été approchés par de nouveaux partenaires pour un projet de bar à vins, j’ai senti la flamme revenir. Mais attention: ce n’est pas un resto-bar!»

 

Crédit photo: Mélanie Dusseault

 

En quoi ce projet de bar à vins se distingue-t-il?
«C’est un VRAI bar à vins, pas un resto où on vient manger d’abord, et déguster un verre ensuite. Un endroit, donc, où on cherche à faire des découvertes en matière de vins, mais aussi de bières ou de toute autre boisson alcoolisée. On y vient pour discuter avec les amis après le boulot, car on aime l’ambiance, la musique, le service; et finalement, on y reste pour prendre une bouchée ou deux. Vous pouvez choisir le vin qui vous tente, et on vous conseillera le plat qui ira bien avec!»

 

Crédit photo: Mélanie Dusseault

 

Quels types de vins peut-on y déguster?
«Des vins de partout! J’aime le vin, et je me suis entouré d’une équipe qui les aime tout autant que moi. Il y en a donc pour tous les goûts et toutes les bourses: des vins de copains, des vins bios et biodynamiques, des vins nature, et surtout de bons vins qu’on veut partager et faire découvrir. Notre but avoué est de distribuer des doses de plaisir à tous ceux qui viennent nous voir.»

 

Crédit photo: Mélanie Dusseault

 

En terminant, retournez-vous en France pour les vendanges de vos cuvées?
«Oui, je vais d’ailleurs plusieurs fois par année au vignoble, particulièrement de la fin d’août à la fin d’octobre, pour les vendanges et la vinification. C’est le travail d’une année entière dans les vignes qui arrive à son terme. C’est un moment de stress, de fébrilité et de travail intense, mais surtout de joie et d’excitation, et je ne voudrais manquer ça pour rien au monde.»

 

Le Rouge Gorge est situé au 1234, avenue du Mont-Royal Est, à Montréal

 

On vous recommande