Reportages
La Bourgogne à table

La Bourgogne à table

En matière d’accords vins-mets, la Bourgogne représente un formidable terrain de jeu.

Ne vous fiez pas aux apparences, car ici, la seule notion de cépage ne suffit pas à rendre compte de la complexité d’un vin. Bien que le pinot noir et le chardonnay dessinent les prémices aromatiques de chaque cuvée, c’est sur la diversité des terroirs qu’il faut miser. Les vignerons vous le diront: «Ici, on ne sait pas faire des vins de cépage, mais on se régale de vins de terroirs.» Ces terroirs aux allures de mosaïques font des vins bourguignons de bons compagnons de table.

+Découvrez les vins de Bourgogne

 

À l’apéritif, les crémants de Bourgogne sont charmeurs et festifs, et s’accordent à merveille avec de croustillantes chips traditionnelles. Quant aux bulles élaborées à base de pinot noir, elles danseront sur les papilles en compagnie de saucissons, rillettes et autres pâtés de campagne qui préfèrent un vin effervescent au corps plus soutenu. Évidemment, on ne peut passer sous silence le traditionnel kir. Pour le faire, choisissez un vin blanc sec de la région, versez-le dans un verre et colorez-le d’un soupçon de crème de cassis. Accompagnez le tout de gougères (pâte à choux au gruyère) et vous vivrez alors pour quelques instants une évasion en terres burgondes.

 

Une fois à table, le choix est tout aussi vaste. Aux chablis purs et élancés que l’on accompagnera de quelques huîtres, succéderont des blancs enveloppants et texturés de la côte de Beaune. Avec leurs arômes de noisette, de fleurs blanches et de beurre frais, ils se marieront bien à l’onctuosité d’un suprême de volaille avec crème aux champignons.

Vous êtes plutôt rouge? Qu’à cela ne tienne: la délicatesse et le soyeux de vins aux noms évocateurs comme volnay, pommard ou encore santenay séduiront votre palais avec cette volaille. Ce seront alors des effluves de cerise et d’épices douces qui envahiront votre bouche. Pour plus de plaisir aromatique, ajoutez à cette même recette une touche de noix de muscade et une préparation de betteraves rouges.

C’est aussi le temps de servir le gibier de la chasse de l’automne. Faisan, cerf, chevreuil, nappés d’une sauce luisante aux arômes de baies sauvages feront honneur aux vins de la côte de Nuits, généralement plus structurés que leurs voisins du sud.

À vos casseroles!

 

On vous recommande