Reportages
Le Languedoc-Roussillon en chiffres

Le Languedoc-Roussillon en chiffres

Le Languedoc et le Roussillon forment une région viticole riche et originale. Des côtes catalanes aux cités médiévales, découvrez en statistiques la production de ce terroir.

Vignobles

223 700 hectares en 2017 représentaient la totalité du bassin viticole du Languedoc et du Roussillon.

 

Vignobles en appellation d’origine protégée (AOP)

Languedoc: 70 000 ha
Roussillon: 15 100 ha

Le Languedoc comprend trois départements (Aude, Hérault et Gard) et le Roussillon un seul (Pyrénées-Orientales). 20% du vignoble du Languedoc est en AOC et 70% produit des vins en Indication géographique protégée (IGP), tandis que les surfaces plus restreintes du Roussillon se concentrent plus sur les vins d’appellation protégée (61% de la production en 2017).

 

Production totale annuelle (récolte 2017)

Languedoc AOC: 1 343 000 hl; IGP de Territoire: 1 349 000 hl; IGP Oc: 5 710 000 hl
Roussillon AOC: 414 600 hl; Côtes Catalanes IGP: 174 200 hl

Ensemble, le Languedoc et le Roussillon représentent 5% de la production mondiale de vin, tous pays et styles confondus. La région du Languedoc et du Roussillon produit à elle seule autant que l’Australie, le Chili ou l’Afrique du Sud!

 

Leader du bio

25 000 ha en bio dans le Languedoc et le Roussillon (où plus de 55% des surfaces sont certifiées)
36% du vignoble bio français
7% du vignoble bio mondial
Une progression sans équivalent passant de 6 000 ha en 2007 à 25 000 ha en 2017!

 

Les cépages rouges les plus plantés

Les cépages blancs les plus plantés

Les cépages rouges représentent plus de 80% de toutes les surfaces plantées dans le Languedoc et le Roussillon. Une proportion croissante de ces surfaces est toutefois consacrée à la production de rosé, qui monte en flèche depuis plusieurs années et qui constitue désormais environ 20% de la production totale. À noter également que le chardonnay, le sauvignon, le cabernet et le merlot trouvent principalement leur place dans des vins en Indication géographique protégée (IGP), tandis que les cépages traditionnels de la région (grenache, syrah, carignan, muscats…) servent surtout à élaborer des vins d’AOC.

On vous recommande