Reportages
Les vins australiens

Les vins australiens

Il est difficile de résumer l’Australie viticole en quelques traits. La diversité est à l’honneur dans l’offre viticole du pays, et les dernières années ont apporté leur lot de nouveaux producteurs qualitatifs qui misent sur l’équilibre et s’éloignent de l’image des vins corsés qu’on se faisait auparavant.

Climat et relief

Le paysage viticole de ce vaste pays se dessine sur plus de 3 000 kilomètres, d’est en ouest. On imagine bien toute la diversité des reliefs, des sols et des climats qui s’y retrouvent. On cultive essentiellement la vigne dans le sud du pays, car les régions nordiques (plus près de l’équateur) sont trop arides et trop chaudes. La majorité des vignobles sont donc situés dans le quartier sud-est du pays, où l’on trouve une multitude de sous-régions et d’appellations.

 

 

De nouveaux équilibres

Côté style, les Australiens ont longtemps été réputés pour leurs vins intenses, colorés et souvent très boisés. Aujourd’hui cependant, les vins autraliens misent de plus en plus sur la finesse et la fraîcheur. Le bois se fait plus discret, et une acidité bienvenue permet de les apprécier sans se lasser. Un renouveau qualitatif s’opère, et les vins sont de plus en plus distinctifs. On cultive également une diversité sans cesse croissante de cépages, avec des résultats probants. Attention accrue aux particularités du terroir, montée du vin nature, ouverture de nouvelles régions: le visage du vin australien a profondément changé depuis l’époque où le shiraz dominait fortement les exportations.

Cépages

Plusieurs vignerons explorent activement la culture de nouveaux cépages en sols australiens, ce qui ajoute des couches de complexité au portrait viticole du pays. À côté du shiraz, du cabernet, du chardonnay ou du pinot gris, on peut aussi bien trouver dans la section des vins australiens du grüner veltliner, du fiano, du touriga nacional, du mourvèdre, du carignan, de l’arneis ou du mencia. L’Australie d’aujourd’hui sait surprendre.

Rouges

Bien que de multiples autres cépages rouges soient cultivés dans le pays, on associe beaucoup l’Australie au shiraz (nom local de la syrah) qui représente toujours 30% des vignobles du pays. Le shiraz désigne avant tout une expression plus corsée de la syrah et ses terroirs de prédilection sont Barossa Valley et Hunter Valley, qui donnent des vins épicés qui expriment des notes de caramel et de cuir avec l’âge. À Margaret River ou dans l’état de Victoria, l’expression est plus souple, avec des notes de poivre typique du cépage quand il est produit dans des régions plus fraîches. Plusieurs producteurs l’assemblent avec une touche de viognier, comme on le fait en Côte-Rôtie, dans le nord du Rhône.

Le cabernet sauvignon est un autre cépage rouge important de l’Australie (18% de tous les vignobles), avec des expressions particulièrement reconnues à Coonawarra et à Margaret River. Les excellents pinots noirs des régions de Yarra Valley, de Mornington Peninsula et de Tasmanie sont aussi à découvrir. Le grenache a récemment évolué vers un style très frais et parfumé dans des régions comme McLaren Vale ou Adelaide Hills. D’autres s’intéressent aux cépages italiens comme le nebbiolo, le montepulciano ou le barbera.

Blancs

Côté vin blanc, le chardonnay domine largement les vignobles, avec 16% de toutes les superficies nationales, toutes couleurs confondues. Le style actuel met la fraîcheur à l’honneur, avec un boisé de plus en plus modéré et de belles acidités. Planté depuis le début du 19e siècle, le riesling demeure une valeur sûre et est produit dans plusieurs régions du pays. Vifs, aux accents de citron et complétés de notes minérales, les rieslings australiens présentent souvent un rapport qualité-prix impressionnant. Le sémillon est célèbre pour les vins secs en monocépage qu’il produit à Hunter Valley, qui vieillissent superbement. On le retrouve aussi en assemblage avec du sauvignon ou du chardonnay dans bien des vins accessibles et appréciés. Le pinot gris, le muscat d’Alexandrie et le sauvignon blanc sont également parmi les cépages les plus populaires du pays.

 

 

On vous recommande