Reportages
L’Espagne viticole en chiffres

L’Espagne viticole en chiffres

Le point sur les vignobles de ce magnifique territoire, en quelques chiffres.

975 millions d’hectares

L’Espagne possède la plus grande surface de vignobles de tous les pays producteurs, assez loin devant la France (785 millions d’hectares) et l’Italie (690 millions d’hectares), selon les chiffres les plus récents de l’Organisation Internationale de la vigne et du vin (OIV).

+Découvrez les vins d’Espagne

 

39 millions d’hectolitres

En ce qui concerne les volumes de vins produits, l’Espagne se trouve au troisième rang des producteurs mondiaux, derrière l’Italie (environ 50 millions d’hectolitres) et la France (environ 47 millions d’hectolitres), en raison d’un climat généralement plus sec et de vignobles moins productifs.

1er exportateur de vin au monde

Avec 22 millions d’hectolitres (l’équivalent de 2,9 milliards de bouteilles, environ) vendus à l’international en 2017, l’Espagne est de loin le premier exportateur de vin de la planète. L’Italie suit de près avec 21,3 millions d’hectolitres. La France exporte pour sa part 14,5 millions d’hectolitres, mais la valeur de ses vins est plus du triple de celle des exportations espagnoles (8,8 milliards d’euros pour la France contre 2,7 milliards pour l’Espagne).

20 litres par habitant

La consommation annuelle espagnole de vin est nettement inférieure à la moyenne européenne, et même moindre que celle du Québec, qui se situe à environ 23 litres par habitant par année. C’est ce qui explique la forte présence espagnole sur les marchés d’exportation.

23,5%

C’est le pourcentage des vignobles consacrés au cépage airén, un raisin blanc qui reste le plus populaire en Espagne – en particulier pour la production de brandys et de vins de tous les jours. Le tempranillo, avec 20,9% des surfaces, suit de près, pour une production nettement plus qualitative. Viennent ensuite, en rouge, le bobal, le grenache noir et le monastrell (mourvèdre). En blanc, le macabeo et le palomino (utilisé pour produire les xérès) sont les autres cépages les plus répandus.

70

C’est le nombre de dénominations d’origine protégées espagnoles, dont deux seulement ont le titre de Denominación de Origen Calificada, soit la Rioja et le Priorat, des vins mondialement réputés. Parmi les autres dénominations d’origine importantes, on compte notamment la Ribera del Duero, le Cava, la Jumilla, le Rias Baixas, le Xérès, la Rueda et le Penedès. On compte également 17 domaines qui bénéficient de l’appellation Vino de Pago, un statut accordé à des vignobles hautement qualitatifs, souvent situés dans des régions moins prestigieuses.

 

+L’ESPAGNE SOUS TOUS SES ANGLES

On vous recommande