Reportages
Vin de Vénétie: techniques uniques

Vin de Vénétie: techniques uniques

La Vénétie se distingue de bien des façons dans le monde du vin italien. Plus importante région, en volume de production, notamment à cause du succès incroyable du prosecco, elle a aussi donné au monde des techniques de production uniques pour les vins rouges.

La Vénétie se distingue de bien des façons dans le monde du vin italien. Plus importante région italienne en volume de production, notamment à cause du succès incroyable du prosecco, elle a aussi donné au monde des techniques de production uniques pour les vins rouges. La région de la Valpolicella offre ainsi, grâce à diverses pratiques apparentées, des amarones, des ripassos et autres cuvées issues de l’appassimento… Tentons de nous y retrouver!

+Découvrez les vins de Vénétie

 

Appassimento

C’est le mot italien pour «passerillage». La technique, quelle que soit la langue, consiste à laisser sécher le raisin pour concentrer ses sucres et ses tannins et pour exacerber ses arômes. Ainsi, après avoir été récoltés, les raisins sont placés sur des treillis, dans un endroit ventilé, afin de subir un assèchement naturel, et ce, pendant une période déterminée. Une partie de l’eau du raisin s’évapore – autour de 30 à 45%. Le temps fait son œuvre… et le vin en témoignera!

 

Amarone

Au-delà du vin et de la façon de faire, l’Amarone della Valpolicella est d’abord et avant tout une appellation italienne de prestige, une DOCG (Denominazione di Origine Controllata e Garantita). Appellation où l’appassimento est au cœur du processus de vinification.

Après avoir séché pendant quelques semaines sur des treillis ou des claies, les raisins – principalement le corvina, la rondinella et la molinara – sont placés dans des foudres pour une fermentation qui pourra durer de 40 à 50 jours. En fin de compte, le vin séjournera de quelques mois à quelques années en barriques de chêne avant d’être embouteillé.

Les amarones développent habituellement des arômes de figues, de prunes cuites, de cerises au marasquin et de chocolat, tout en déployant une puissance surprenante sur une matière dense et un taux d’alcool plutôt élevé – souvent au-dessus de 15°. Ils sont construits pour la garde.

+Découvrez les amarones

Ripasso

Ripasso signifie repassé. Cette vieille technique italienne, qui a été remise à jour en 1964 par la maison Masi, consiste à faire repasser les jus en fermentation une deuxième fois sur des marcs d’amarone. Le processus vise à augmenter la qualité du vin en lui apportant plus de couleur, de concentration, d’extraction et de saveurs. Le vin développera alors des caractéristiques similaires à l’amarone sans toutefois atteindre sa complexité aromatique et son caractère.

Sachez toutefois que la mention Ripasso n’apparaît pas toujours sur l’étiquette. Pour savoir ce qui en est, consultez la fiche technique du producteur ou demandez à votre conseiller en succursale.

+Découvrez les ripassos

Double fermentation

Innovation de la maison Masi – on prononce mazi – la double fermentation représente une alternative à mi-chemin entre l’amarone et le valpolicella en version non passerillée. Le processus de double fermentation consiste à faire refermenter un vin issu de raisins mûrs, mais non passerillés, avec des raisins qui ont subi l’appassimento. Cette opération confère plus de structure et de concentration au vin tout en lui apportant des arômes plus mûrs et évolués.

La suggestion : Masi Campofiorin (le premier vin à avoir été produit selon cette méthode).

Masi Campofiorin Verona

20,75 $

Masi Campofiorin Verona

Vin rouge750 mlItalie
Masi Campofiorin Verona

Masi Campofiorin Verona

20,75 $

Vin rouge750 mlItalie, VénétieCode SAQ : 00155051

Salute!

On vous recommande