Tendances
Rioja 2.0

Rioja 2.0

La célèbre région vinicole espagnole renouvelle son approche, ses appellations et ses styles. Portrait d’un vignoble en mouvement.

Pendant longtemps, on aurait pu résumer la Rioja par une image: celle des vastes caves remplies à perte de vue de barriques — au point de faire pâlir d’envie les grands domaines de Napa ou de Bordeaux. La plus aristocratique des régions vinicoles espagnoles définit toujours ses meilleurs vins par leur durée d’élevage sous bois (les gran reserva, au sommet de l’échelle, doivent vieillir un minimum de cinq ans avant la vente). Toutefois, les choses changent à vitesse grand V, ces temps-ci.

Vins jeunes et non boisés, rosés, mousseux, accent accru sur les spécificités de chaque terroir, revalorisation de cépages oubliés, la Rioja s’appuie sur des traditions appréciées pour aller plus loin et se diversifier. Bref, c’est un bon moment pour les découvrir — ou les redécouvrir.

 

Le terroir en valeur

Les changements récents aux règles de l’appellation visent en particulier à renforcer l’origine géographique des vins, selon trois niveaux de désignation. Premièrement, les Vinos de Zona mettent en valeur les trois grandes sous-régions que sont Rioja Alta, Rioja Alavesa et Rioja Oriental (auparavant appelée Rioja Baja), dont les climats et les sols sont passablement diversifiés. Les Vinos de Municipio, pour leur part, sont des vins issus d’un seul village. Finalement, les Viñedos Singulares sont des vins issus d’un seul vignoble spécifique et qualitatif, avec notamment des vignes d’au moins 35 ans et des rendements inférieurs d’au moins 20% à la moyenne régionale.

La Rioja a créé de nouvelles appellations régionales (d’une des trois sous-régions comme la Rioja Alavesa, dans la photo), communales (d’un seul village) et parcellaires (d’un seul vignoble), avec l’espoir de diversifier les expressions et l’émergence de «crus» distinctifs.

Les crus de la Rioja en viendront-ils à être recherchés comme les climats de Bourgogne? La réponse mettra plusieurs années à prendre forme: autorisées depuis 2017, ces désignations commenceront à apparaître sur les tablettes au cours des prochains mois — et les plus grandes cuvées dans trois ou quatre ans.

L’importance de ces changements d’orientation est d’autant plus frappante quand on tient compte du poids de la région dans le monde du vin espagnol. Les vins de la Rioja représentent près du tiers de toutes les exportations espagnoles de vins d’appellation (31,4%, en 2016), en volume, le tout à des prix nettement supérieurs à la moyenne. D’autant plus impressionnant quand on sait que l’Espagne est le plus grand exportateur de vin au monde.

Baron de Ley Reserva

21,95 $

Baron de Ley Reserva

Vin rouge750 mlEspagne
Baron de Ley Reserva

Baron de Ley Reserva

21,95 $

Vin rouge750 mlEspagne, Vallée de l'EbreCode SAQ : 00868729
Non disponible en ligneVoir les quantités en succursale
Palacios La Vendimia 2018

17,75 $

Palacios La Vendimia 2018

Vin rouge750 mlEspagne
Palacios La Vendimia 2018

Palacios La Vendimia 2018

17,75 $

Vin rouge750 mlEspagne, Vallée de l'EbreCode SAQ : 10360317
  • Cépage(s) :
  • Tempranillo, 
  • Grenache
Lan Crianza 2016

16,95 $

Lan Crianza 2016

Vin rouge750 mlEspagne
Lan Crianza 2016

Lan Crianza 2016

16,95 $

Vin rouge750 mlEspagne, Vallée de l'EbreCode SAQ : 00741108

 

Bienvenue les jeunes!

Malgré la forte tradition de faire vieillir les vins de la Rioja en barrique, de plus en plus de cuvées s’en passent complètement et misent sur l’expression des cépages et la fraîcheur du fruit. Ce style joven — bref, jeune — crée des vins de plaisir, à boire en toute convivialité… et en jeunesse, ça va de soi.

Des bulles, avec ça?

Les vignerons riojanos veulent aussi faire leur marque dans les vins mousseux. Jusqu’à 2017, les mousseux produits dans la région utilisaient l’appellation cava qui peut provenir d’un peu partout en Espagne. Les espumosos de calidad de Rioja, dont les premières bouteilles seront commercialisées au cours de 2019, proviennent exclusivement de la région et doivent suivre des règles exigeantes: les vins sont notamment tenus de vieillir en cave un minimum de 15 mois (égal à celui du champagne), contre seulement 9 pour le cava.

Une longue histoire

La qualité des vins de la Rioja retient l’attention depuis très longtemps. Dès 1102, le roi Sancho de Navarre leur avait offert une reconnaissance et une protection juridique. En 1787, on fondait une «société royale économique des vignerons», afin de favoriser le développement de la viticulture, la qualité du vin et son commerce. La dénomination d’origine protégée, comme on l’entend de nos jours, date de 1902.

Des tapas, avec ça?

La Rioja est friande de tapas. À Logroño, la charmante capitale de la région, une rue entière leur est même dédiée, la Calle del Laurel, où s’enfilent les petites échoppes ayant chacune leur spécialité. Une promenade aux airs de fête, quand on se fraie un chemin dans une foule rieuse, une bouchée dans une main et un verre de vin jeune et festif dans l’autre.

 

+DÉCOUVREZ LA RIOJA EN CHIFFRES.

On vous recommande